L’haptonomie a été introduite en France par Frans Veldman au début des années 80.

Se définissant comme la science de l’affectivité, l’haptonomie a mis l’accent sur un contact affectif confirmant qui respecte l’autre et le confirme dans ce qu’il a de bon.

Brigitte Dohmen, une psychologue belge, a été une des premières à développer le travail de psychothérapie périnatale en Belgique. Membre fondatrice de l’association Changer la naissance en 1981 ainsi que du centre Infor Naissance à Bruxelles en 1983, elle a très vite entendu parler de la formation d’haptonomie périnatale proposée par Frans Veldman en France, formation qu’elle a suivie entre 1984 et 1987. Depuis cette époque jusqu’à ce jour, elle travaille dans l’accompagnement des couples et des bébés, et comme psychologue en maternité et néonatalogie.

Par la suite, deux autres formations francophones d’haptonomie se sont mises en place :

  • la formation en haptonomie développée par Veldman fils tant en Hollande qu’en France
  • la formation en communication par le toucher, préparation affective à la naissance et accompagnement affectif du bébé par le jeu, développées par Brigitte Dohmen en Belgique et au Québec.

Le projet de formation en préparation affective à la naissance est né au sein d’un groupe de recherche et d’expérimentation sur l’haptonomie et les approches psychocorporelles et ostéopathiques. Ce groupe, formé d’haptonomes de la première heure, de sages-femmes, d’ostéopathes et de psychothérapeutes, a constitué le noyau des formateurs.

La préparation affective à la naissance se veut une autre façon de pratiquer l’haptonomie périnatale. Aux aspects affectifs, Brigitte Dohmen y a ajouté toute son expertise de psychothérapeute périnatale. De plus, elle a estimé que, pour rendre les couples plus autonomes face à leur accouchement dans un contexte souvent médicalisant, il était important de compléter l’approche haptonomique par une préparation à l’accouchement affective et compétente.